10 mars 2011

Si je vous dis

               moutons


                     à quoi pensez-vous ?


                           

11 commentaires:

antoine peuchmaurd a dit…

Alors je dis que hier, tandis que je regardais par la fenêtre la neige qui s'accumulait, j'ai vu passer mon vieux voisin grec et sa femme qui rentraient chez eux, lui portant fièrement sur l'épaule un mouton entier et dépecé.

Anonyme a dit…

Et bien moi, allez savoir pourquoi, je pense à l'Angélus de Millet. Pourtant y'a pas de mouton dans l'Angélus...
Mary

Profquifesse a dit…

À peine trois et je pense déjà sommeil. Ou encore, mais c'est très d'ici et très générationnel : Dix moutons, neuf moineaux, huit marmottes, sept lapins, six canards, cinq fourmis, quatre chat et trois poussins, deux belettes et une souris... une souris ve-erte.

Anonyme a dit…

Cela me fait penser à un article d'Henri Calet intitulé: L'écrivain dans la bergerie, publié dans Le Figaro Littéraire du 18 juin 1949 (actuellement proposé à la vente sur eBay).

Laurent Albarracin a dit…

Les moutons ? Des athlètes du saut en stupeur. Les champions de la légèreté bornée. L'imbécilité des nuages.

Anonyme a dit…

Moi, les moutons me font penser à mes concitoyens.

Anonyme a dit…

Je pense à la poussière élevée sous les lits comme le veau sous la mère.
Joël G.

Anonyme a dit…

A l'impératif présent, 1ère personne du pluriel, du verbe mouter.

Anonyme a dit…

A des boutons à la moutonnière. A des boulons à la bolognaise.

Anne Marbrun a dit…

Impératif présent, suite:
mous, moutons, moutez
Subjonctif imparfait:
que je moutusse
que tu moutusses
qu'il moutût
que nous moutussions
que vous moutussiez
qu'ils moutussent
Toutes vos réponses me ravissent, mais pourquoi personne ne répond à la question sur L'arroseur arrosé ?

achillée a dit…

Un peu la même chose que Prof qui fesse.

http://www.youtube.com/watch?v=J4MxT1UAlmk